LE POTAGER

Une statue belle à croquer - La machine à faire de l’eau - La fête de la carotte

Petit Moonky est pris de mélancolie. Dans un buisson proche du potager, il a découvert une statue représentant une ravissante nymphette soutenant une vasque. Les yeux en cœur, il ne peut en détacher son regard...

UNE STATUE BELLE A CROQUER

Petit Moonky est pris de mélancolie. Dans un buisson proche du potager, il a découvert une statue représentant une ravissante nymphette soutenant une vasque. Les yeux en cœur, il ne peut en détacher son regard.
Las de voir leur ami béat et figé, Sol et Luna décident de fabriquer une réplique en petite taille de la statue afin que Monk puisse changer d’endroit et venir jouer avec eux.
Mais il n’est pas si facile de s’improviser sculpteur. Essayant plusieurs matériaux, ils finissent par réaliser une statuette à coup de dents…dans une carotte.


LA MACHINE À FAIRE DE L’EAU

Sol montre fièrement à Petit Moonky et Luna sa dernière découverte : C’est une machine à faire de l’eau et ça peut fabriquer de l’eau en quantité illimitée !
Les Moonkys ouvrent le robinet, un peu, beaucoup, tout à fait. Rien ne sort. Mais Sol n’a pas dit son dernier mot. Il connaît un endroit où un autre robinet fonctionne.
Ils vont donc aller chercher celui-là…

LA FETE DE LA CAROTTE

Les trois Moonkys ont invité leur nouvelle amie Nuée à la grande "Fête de la carotte". Luna lui explique que la fête consiste en fait à cueillir la Grande Carotte. La fête se poursuit par la cuisson de roues de carottes et la dégustation de gâteaux.
Au cours de jeux associés à cette récolte, Sol et Petit Moonkys se disputent. La fête se déroule donc sous les yeux du Petit Moonky qui finit par s’éloigner alors que son ami Sol remporte triomphalement une joute contre Broz et Lily.
Sol rejoint son ami Monk et lui tend un quartier de la carotte du vainqueur encore tout chaud. Touché par le geste de Sol, Petit Moonky cesse de bouder et déclare la bouche pleine : _ "Plus délichieux que jamais, che crois que ch’est la plue belle Fête de la Carotte que j’ai chamais vue !"

© The Moonkys Company